ARTISTE

Pierre AMADOR est né en 1951 à Billom, petit village médiéval du Puy-de-Dôme. Son milieu familial, père peintre, mère pianiste, grand-père forgeron et menuisier, grand-mère couturière, lui donne très tôt le goût de la création. Le résultat est un grand éclectisme dans ses activités.

 

Après des études de lettres et d'histoire de l'art, AMADOR s'installe à Paris en 1970. Il publie des dessins humoristiques chez PHILIPPACHI puis entre au service graphique de la télévision (studios O.R.T.F des Buttes Chaumont). En 1975, il participe à « Siège-Poème », exposition organisée par le metteur en scène Jean NEGRONI. Dans cette exposition présentée à Paris puis au Québec et à Tokyo, on trouve des œuvres d’ARMAN, CESAR, MAGRITTE, MAN RAY, MATTA et VASARELY. A cette période, il rencontre les artistes du groupe de recherche d’Art Visuel. Leur influence ne pousse pas l'artiste vers l'art cinétique mais renforce beaucoup son intérêt pour la logique mathématique, la construction géométrique, la rigueur des effets chromatiques essentiels pour la peinture réaliste et ornementale.

 

Sa première décoration d’intérieur est commandée par AZZARO, qui lui demande de dessiner des tissus. Parmi ses nombreuses réalisations, il dessine des costumes pour le chorégraphe ROLAND PETIT et exécute avec PACO RABANNE une décoration pour un club privé à Beaubourg.

 

AMADOR crée des bijoux, des meubles, des tapisseries, des affiches publicitaires, des couvertures de disque, des étiquettes de flacon et de nombreux portraits. Il travaille en architecture d'intérieur, en sculpture, en gravure et en calligraphie.

En 1980, l'artiste s'installe à la campagne et fonde une famille. Il travaille avec sa femme Catherine et transmet sa vision du monde et son intérêt pour les divers domaines artistiques à sa fille Turquoise, qui se dirige vers la création de bijoux.

 

En 1987, une famille du Koweït demande à AMADOR de se rendre dans le Golfe pour décorer plusieurs palais. Il va avoir un choc en découvrant le monde arabe et s'y intégrera avec passion ne mettant plus aucune limite à l'exubérance et à l'imagination. Sa peinture va définitivement évoluer vers une richesse et une joie de vivre particulière.

 

Depuis quelques années, AMADOR s'est installé dans les Cévennes dans la maison familiale. Ce retour aux sources le fait entrer dans une nouvelle phase de création. S'intéressant au graphisme, il crée des logos et découvre la richesse d'expression de l'art numérique. Fort de son expérience de décorateur d'intérieur et de dessinateur de mobilier, il conçoit l'aménagement d'espaces professionnels et privés.